dimanche 28 mai 2017

matricule

poète professionnel
papy exhibos
salope du subjonctif
vendeuse de rêves en mousse
Bruce Lee du futur
schizophréne alcoolique en équilibre sur la rambarde du 16 ème étage
tout le monde te raconte sa vie


t'es chez toi
t'es tout seul
t'es à l'hosto

t'es en prison
t'es dans ta famille
t'es dans ta bagnole
tu aimes la bière
tu aimes les filles
tu aimes ton prochain mais pas ta voisine
tu manges passqu'il faut
tu n'as plus du tout peur du vide
passque le vide c'est là que tu vis
 

mignonnettes de pastaga dans les jardinières
matière fecale sur les poignées de porte


en vacances 
la police te confond avec un proxo local 
tu passes 24 heures en gardav'

t'essayes de te faire pistonner par ton ex à qui tu n'as pas téléphoné depuis trois ans
elle t'annonce qu'elle est enceinte
et qu'elle va bientôt être maman
et elle te raccroche à la gueule


une nana obèse en nage est persuadée de te connaître de chais-pas-où
tu lui dis que tu bosses ici depuis 20 ans
elle te répond d'un air soupçonneux
oui mais même


les films bouleversants t'ensuquent 

le secret c'est qu'il n'y a pas de secret
la polyvalence c'est juste l'autre nom du sous-effectif

au large la mer fait des morts
et les bactéries extraterrestres qui ont jadis ensemencé l'eau des volcans te font grave rêver


tu es tellement patient
que tu n'as plus besoin de psy


l'aurore se casse
l'aurore s'éteint comme le cul d'un bon vieux joint
tu t'appelles 4182

et le soleil te pue

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire