dimanche 9 avril 2017

post scriptum (à Séverine C.)

beaucoup de passage
beaucoup de travaux
et moi qui m'excentre en loucedé
au milieu des courants d'air gothiques et des épices passionnantes qui me font en même temps
et froid dans le dos et chaud au coeur


tel un portrait-robot
je me la joue comptemplatif sur la plus célèbre volée de marches de la ville 

où les jours rallongent maussades et frais

à deux pas
dans les laveries automatiques
les dernières machines sont en train de tourner
le printemps sent la pizza et la fosse septique


sur un banc en pierre
deux gratteux taquinent grave en jazz manouche
un clochard apprécie
rescotche sa godasse et invite son chien à gincher 


au sortir de la boulange
une petite nénette regagne ses pénates en portant dans ses bras un gros pain comme elle porterait un nouveau né
ou alors tout le poids du monde des mammifères


le long du Canal
des bâtiments délabrés depuis des années
le long du Canal
des boîtes à la mode et des histoires de sperme noir
ça booouge dans le Sud mais rien ne change


post scriptum
c'était pas si mal pour une journée de merde
merci de m'avoir accompagné

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

photo SC