samedi 25 juin 2016

Pascale

elle doit faire une remise à niveau tous les 5 ans
une formation à Toulouse sur deux jours
chiante la formation
elle est originaire d'Île-de-France
elle a vécu 5 ans dans les Landes
elle a deux fils
qui sont grands maintenant
qui ont passé l'âge de tout casser
il faut qu'elle pense à faire changer ses pneus neige
faut absolument qu'elle y pense
y a pas eu de neige cette année
y a pas eu d'hiver non plus
et y a toujours pas de printemps d'ailleurs
et les Parisiens sont hautains
et les Aveyronnais pas très avenants
poche ou sac
coffre ou malle
chocolatine ou bien pain au chocolat
au bout d'un moment
on ne juge plus les gens sur leur accent hein
mais sur leurs actes
nos actes
on est que ça

vendredi 24 juin 2016

Pierrette

ici c'est le pays du rugby
alors j'ai acheté ça pour mon dernier petit-fils qui vit à Paris
vous aussi vous m'avez l'air de faire du sport
continuez
vous avez belle allure
au moins s'il vous arrive quelque chose
vous guérirez plus vite
regardez 
moi
l'année dernière
j'ai eu un accident d'hélicoptère
15 jours dans le coma et une opération de la hanche
ça ne se voit pas hein
j'étais kinésithérapeute dans les années 70
et j'ai participé à une compétition de nage en eau libre
où j'ai terminé dixième
et bien figurez-vous que le onzième était un homme
et il était vert de rage
mon Dieu
tout ça était si drôle 
SC

vendredi 17 juin 2016

fête sans personne

difficile de dire si c'est la voisine du dessus qui insulte encore ses gamins
ou bien si c'est celle du dessous qui pourrit encore son clébard
un vieux pitbull
un gros connard
qu'elle ferait mieux de branler de temps en temps
moi je me branle pas
moi chuis trop triste
la religion et la pornographie m'asphyxient la tronche
les escaliers sentent la clope et les oignons frits
y a quelques gouttes de sang en direction du local poubelle
il est presque midi
je pars me soûler sous le vent
me saouler sans boire
grâce au vent qui fait école
dans un angle pas si mort
un monsieur d'un certain âge
son journal sous le bras droit
sa baguette sous le bras gauche
marmonne des trucs mésopotamiens
ça pourrait être une prière
mais je crois juste qu'il peine à pisser
contre la palissade de chantier
qui entoure le terrain vague
terrain vague toujours ardemment convoité par la mairie
terrain vague toujours ardemment défendu par un comité de citoyens
sururbanisation contre coeur de quartier
ce genre d'histoire
putain d'histoire
sur le rebord de la tôle nervurée
les petits merles musclent leurs ailes débutantes
ce dimanche est une fête sans personne
des fois il faut

jeudi 16 juin 2016

fête sans personne

le vieux garçon revient des courses
le vieux garçon aux cheveux chauves
le vieux garçon qui a pris cher
et qui marche doucement
et qui respire mal
et qui trimballe son cabas
et que son cabas trimballe
le vieux garçon qui file des bouts de jambon
aux chats errants 
devant l'ancien garage automobile
que des jongleurs aux dents pourries avaient 
à un moment donné
transformé en restaurant clandestin
que la mairie a fait fermer par décision de justice
voilà deux trois mois
condamnant l'entrée grâce à d'énormes talus 
de terre et de gravier
talus qui sont d'ailleurs en train de joliment fleurir
sur le parking à l'abandon
juste là où ça craque
des plantes archaïques moussent spectaculairement
ce dimanche est une fête sans personne
des fois il faut


vendredi 10 juin 2016

Maryvonne

Maryvonne
elle n'a pas de voiture
elle n'a pas d'ordinateur
et Céline même si parfois 
avec son accent
elle a du mal à la comprendre
Céline lui fait toujours autant de bien
surtout en ce moment
avec tout ce qu'il se passe
et encore c'est pas fini 
elle le sait
elle le sent
ça va encore péter
elle me le dit
elle me le redit
elle transpire énormément  d'un coup
Maryvonne
sa prothèse orthopédique la fait souffrir
elle souleve légèrement la jambe droite de son pantalon
on nous embrouille 
on nous donne faim
et les magasins sont beaucoup trop grands