mercredi 10 juin 2015

métaphores et coups de pieds fouettés

une excellente mémoire
mais quasiment aucun souvenir d'enfance

à ce stade
toutes les hypothèses sont possibles
des fois c'est la chaleur
des fois c'est la fatigue
des fois c'est l'instrumentalisation de la justice
à des fins politiques

des gens se morfondent chez eux
jouant à des jeux au lieu de renouer
avec le fruit frais des forêts
ou le grain si fin des averses venues d'Allemagne
ils ont toujours raison

s'ensuit toute une série de péripéties
un chevreuil
un poids lourd en panne
et un peu plus au nord
au km 179
prés de la bretelle de liaison
une personne qui se met en danger

à force d'engueuler le bruit
elle finit par se disputer avec le silence
métaphores et coups de pieds fouettés 
passque tout plaquer la brûle
passque tout plaquer
la brûle

samedi 6 juin 2015

Norbert

52 ans
il sort du taf Norbert
avec sa prime de nuisance
avec les risques psychosociaux qui vont avec
un peu hébété quand même
thorax étrangement chaud 
pour quelqu'un qui n'a presque pas bu
pour quelqu'un qui ne se sent presque plus valable
il traverse les rues colonisées par le sucre et l'euphorie
fête de chais-pas-quoi
victoire de chais-pas-qui
les nuiteux les gros nazes
les relous les bosseurs
les noceurs 
les petits malins porteurs de menaces
s'amusent déjà à se détruire
s'abimant dans la quantité
en attendant de se soulager les moeurs
52 ans
il a fini par le trouver Norbert
son coin tranquille
sa cage de plein air
son creux poplité 
au bord du fleuve
il ne s'inquiète plus de rien
ni du soi-disant secret du monde
ni de vers où partir après
techniques sauvages
echos merveilleux
parfois c'est bien 
de prendre de l'âge 

photo SC