mardi 31 mars 2015

dans fenêtre il y a feu

tout par crise
tout par crise
tout ce que tu ne donnes pas
finit toujours par pourrir
elle le lui avait dit pourtant
ne mise pas trop sur moi hein
je suis un peu morte
je suis un peu maudite
et bien sûr
il avait beaucoup misé sur elle
sa belle aura 
sa mèche de cheveux sur son oeil droit
et bien sûr
elle était partie quasiment de suite
Laura
à Erevan 
en Arménie
et depuis il parle bizarre
mécanisme psychologique 
je connais quelqu'un comme ça
qui ne mange rien de rouge
ni fraises ni tomates
et qui n'aime pas le changement
et qui n'aime pas les phrases courtes
et qui dessine des mangas
des signes cabalistiques
des ronds du bout des doigts
qu'elle change de coiffure
qu'elle perde du poids
quoi qu'elle fasse
ils la dénigrent
tu crois définir le sujet
et bim le sujet te définit
bourgeoisie conventionnelle
les maris aux putes
les épouses chez leurs amants
qu'ils nous lâchent
à la fin
avec ça
le bien 
le mal
c'est classique
c'est pénible
c'est d'un chiant
à l'époque
aucun gouvernement n'a daigné soutenir
ce bienfaiteur de l'humanité
face aux spéculations alimentaires
des grandes banques européennes 
et pour cause 
profits rapides à très court terme
elle le répète à l'envi
elle le répète à qui veut
dans fenêtre il y a feu

jeudi 26 mars 2015

Séverine

Séverine Castelant

Séverine Castelant

Séverine Castelant

Séverine Castelant

Séverine Castelant

Séverine Castelant

mardi 17 mars 2015

abribus

sushi pizza kebab
mixité parité
égalité des chances
on voit que ça
on entend que ça
nous c'est pas pareil
nous on est pas comme ça
partir en vacances
se mettre la tête
y a des gens qui font que ça
la Thailande c'est génial
Montpellier c'est des salopes
assis en position foetale
un mec complétement déchiré
essaie de se rouler une clope
une petite vieille  sur la pointe des pieds
mate à l'intérieur du camion des pompiers
et les jours deviennent des semaines
et les semaines deviennent des années
en réalité seul le profane est sacré
le reste est robustesse du système
au service de lui-même
j'ai dit tchao à tout ça
j'abandonne toutes les images
j'ai un pur moment à contempler
dynamique spatiale à travers les arbres
où la nuit s'agence sous un éclairage macabre

mercredi 4 mars 2015

quitter de tout rêver

quitter de tout rêver 
quitter de tout rêver
c'est pas de l'egocentrisme 
dans ce cas précis
Marie-France ma chérie
c'est de la légitime défense
et manger le soir une mauvaise habitude
quitter de tout rêver 
tu l'as vu où d'abord ce film
elle se tiennent par le bras
les deux mamies plutôt chicos
tandis que le couple qui 
tout à l'heure se faisait des papouilles
est en train de s'embrouiller grave sous la bruine
me prend pas la boule 
elle lui dit à Kevin le connard
pourquoi tu chouines 
il lui dit à Layla
jusqu'ici c'est moi qui les paye les factures

quitter de tout rêver
c'est des choses qui arrivent parfois 
quand ça va trop loin
dans un coin
sur un banc
bonnet caban
regard dans le vide
il fait non non non de la tête
vérifie le pansement sur sa tempe
se lève se rassoit se relève
fouille dans sa poche
se rassoit en nage
déplie un papelard
fouille dans son autre poche
le trouve enfin le tube d'aspirine
et avec deux doigts
s'empare d'un cachet minuscule
visiblement pas de l'aspirine
à ses pieds des épluchures
des jeux à gratter déchirés en tout petits morceaux
et un litre de vin blanc
dans une heure
y aura la nuit
et dans dix ans à Carcassonne 
y aura la mer
il fait quoi le bus

photo SC