vendredi 14 mars 2014

le sixième doigt du panda

faut dire que je ne suis pas très héroïque
comme héros romantique
faut dire que mon karma merdique me fatigue
faut dire que j’ai encore raté mon taxi pour l’ataraxie
faut dire que ce village ne veut pas me laisser partir
et que le ciel me donne le mal de mer un ciel tout vert
et qu’il y a un cycliste qui pédale dans la rue un cycliste tout nu 

moi aussi j’ai perdu la plupart de mes paris
et si j’en avais gagné certains
la vie aurait été peut-être un peu plus pratique
pratique comme le sixième doigt du panda
pratique comme le bouchon de certains tubes de dentifrice
qui tiennent debout tout seul sur le rebord des lavabos
en attendant les anges ricanent posés sur les toits comme des vautours

faut dire que ma peau pue et que mon poil pègue autour
faut dire que j’ai la joue brûlée par une cigarette
faut dire qu’il y a marqué « connard » en gros sur mon bras
faut dire qu’il y a de la matière fécale sous mes ongles
et qu’il a dû se passer quelque chose d’assez fort avec la jeune femme d’âge mûr
mais quoi ?


l'ombre le réchauffe et le voyage est gratuit

psychothérapeute
détective privé
la tristesse le retrouve toujours 
dans cet hôtel
dans cette petite ville
ou dans ses rêves
ou dans ses souvenirs
quand il cherche un masque
ou un visage
une image véhiculée
par des valeurs fluctuantes
grâce à dieu
il n'a plus besoin de GPS
pâques 2015
il s'en va par le chemin
des chiens et des bandits
de ceux qui n'ont plus le permis
c'est rien
c'est normal
l'ombre le réchauffe 
et le voyage est gratuit 

photo SC