mardi 26 août 2014


un seul verre mais d'un litre

un seul verre 
mais d'un litre
elle part à pied
Charline-au-chien
sur le rond-point 
en apnée
puis sur le vieux pont
en béton
tu sais
la petite rue sur le côté
qui sent la pisse
et le poisson
et qui descend
comme le petit cul
d'un nouveau-né
d'un demi-dieu
engendré par le vent
ou le fils du patron
c'est aussi ça
la polysémie
le bonbon qui va bien
pour faire passer le poison
ou la pilule du lendemain
tout est fermé
tout est vide
un seul verre
mais d'un litre


Charline-au-chien

y a que les gens qui font rien
qui ne se trompent jamais
comme mes amies
aux longues jambes
des filles bien
qui font les soldes 
le jour du sang
du symposium 
elle dit ça
en souriant
Charline-au-chien
devant la bouche du métro
devant la bouche bée des passants
devant la viande des voisins
leur poids
leur argent
leur baie vitrée qui va bien
et la buée qui dit
qu'elle en a trop
sur la gueule
Charline-au-chien
de l'acné
beaucoup trop
pour devenir
hôtesse de l'air
qu'elle finira vedette
en CDD
hôtesse de caisse
dans un supermarché
y a que les gens qui font rien
qui ne se trompent jamais

vendredi 22 août 2014


une nouvelle vie avec vue sur le terrain vague

une nouvelle vie
une nouvelle vie
avec vue sur le terrain vague
pas loin
la rocade murmure comme la mer
des insultes des prières des poèmes
toutes sortes de mascarades
l'horizon fume
où le soleil se baigne
stade de rugby
station d'épuration
c'est par là aussi
qu'arrivent toujours les nuages
j'ai remarqué
et la brume
et les effluves
et tous ces trucs bien visibles
et pourtant intangibles
les heures perdues
les bruits quasiment vides
madriers machines
dans une ville sans rue
dans des rues sans nom
des prisonniers regardent des ombres
et réciproquement

dimanche 10 août 2014

mots clefs n°33

une adresse
une confirmation
une confession
une question qui taraude
les journalistes attendent
zones d'ombre 
société de transport
la seule de la région 
en Gwada
en géologie
poitrines & dentelles
c'est pas un mythe 
pour une fois
cette histoire de microclimat
non c'est pas un mythe
...manganèse
...nos manques à nous
elles font mal tes caresses
quand elles s'arrêtent




sur la Costa chais-pas-quoi

sur la Costa chais-pas-quoi
on mange on boit
on rigole bien
et on est même remercié pour ça
ça sent le vieux pet par ici
ça sent la solidarité
je croyais que tout le monde s'en foutait
mais non
un cas social lit des textes
dans une salle prêtée par la mairie
un escogriffe raconte des histoires
avec ses doigts
avec l'autre type là 
un handicapé un peu bourré
qui cherche magnifiquement ses mots
et qui magnifiquement les trouve 
ombres chinoises
monologue à deux
la bouche le cul 
c'est pas ça
non c'est pas ça
c'est autre chose
c'est l’âme qui interfère
dans le moindre truc
et c'est chiant des fois
poèmes au comptoir
émission de radio dans la lumière tamisée
c'est comme ça
que l'état protège son image
ça devrait pas mais c'est comme ça
que l'état se protège du citoyen lambda
je suis prof de math
et je vous souhaite le meilleur


vendredi 8 août 2014

mots clefs n° 32

pieds nus comme des petits pianos
dans la baraque vivante
comme de la viande
cendre dans le sang
cuir dans le cœur
slogans publicitaires
qui sortent de la tête des gens
des runes
des faux-ongles
des bulles de bd
qui racontent ma vie
avec force détails
bilan mitigé
grossesse extra-utérine
frappe sur la barre
ne pas se forcer
ne pas se retenir
lumière bizarre à manger
sur place
ou à emporter
dans les rues les plus souterraines
arabisantes




un peu moins de trous dans mon emploi du temps

elle s'appelle Nadine
elle s'appelle Chantal
elle s'appelle Monique
un de ces prénoms à la con
un de ces prénoms à la mode dans les années 60
elle a cet air si reconnaissable 
que prennent les connasses qui s'y connaissent
genre mère de famille déjà moisie 
genre vieille fille méphitique déjà cramée
genre rentière à vie arrogante et flétrie
dans son chemisier interdit en chromothérapie
elle dit que j'ai payé pour neuf nuitées
neuf et pas dix ,hein ? 
elle rappelle à l'envi la définition du mot grivèlerie
elle exige l'intervention immédiate de l'ONU ou quasiment
et moi j'attends 
j'attends qu'il y ait un peu moins de trous dans mon emploi du temps...

les ambulanciers intercèdent en ma faveur
essayent du moins
lui expliquent que je tenais une galerie d'art réputée
lui expliquent que j'ai sombré psychologiquement
suite à une déception sentimentale
et que depuis j’enchaîne les voyages pathologiques
et que depuis j'enchaîne les hospitalisations à la demande d'un tiers
Laurence et Pierre en l'occurrence
c'est toujours eux les tiers
qui ne font pas les choses à moitié
et qui démarrent toujours au quart de tour
quand il faut me jeter la pierre
Laurence et Pierre 
leurs prénoms ont été modifiés mais pas leurs agissements
et moi j'attends 
j'attends qu'il y ait un peu moins de trous dans mon emploi du temps... 

dans le salon de l'hôtel tout se confond
les tapis les tapisseries
les planchers les plafonds
je regarde la télé subjuguée
la chaîne où y a jamais rien
juste la vieille échographie du cosmos
le veilleur de nuit me sourit sans me sourire
tout en me souriant
il ressemble à mon frère lui aussi
celui que je cherche chaque nuit
celui que je ne retrouve jamais
et que je remplace par n'importe qui
le premier venu qui ne fasse pas semblant
et moi j'attends 
j'attends qu'il y ait un peu moins de trous dans mon emploi du temps ...

mercredi 6 août 2014

tant mieux tant pis

Sookie la fulgurante Sookie
me prête beaucoup de talent et d'humanité
considère que mes textes valent le détour
Miss W tient à me remercier
Murièle boit du petit lait
Thomas lui s’inscrit en faux
tant mieux tant pis
moi je dis
que la vérité est une blague sacrée

Christophe aime bien mon petit artisanat poético-prosaïque
qui selon lui coule tout seul
vif et sensible
même si parfois trop banal
même si parfois trop facile
Henri confirme
Sylvain trouve ça bon
et j'aurais bien aimé avoir l'avis de Virginie
mais je sens ça va être un petit peu compliqué
tant mieux tant pis
moi je dis
que la vérité est une blague sacrée

Andy Vérol ouais lui-même
juge ma poésie suffisamment cool
pour son opération autodafé
Georges me tire son chapeau-melon
Emilie surenchérit
mais Sophie non
tant mieux tant pis
moi je dis
que la vérité est une blague sacrée

ma mère veut appeler le docteur
Sandra me dit de ne pas sauter
Simon préfère mes photos
Jérôme mes titres et de loin
Christine évoque Fernando Pessoa
je ne sais pas trop pourquoi
Mademoiselle Samm ne moufte pas
Thomas désormais me pisse à la raie
tant mieux tant pis
moi je dis
que la vérité est une blague sacrée 

Hervé a apprécié le côté bordélique
le côté attirant voire magnétique
pas au point d'y perdre son temps mais bon
Hervé a apprécié tout comme Perrin Langda
Gilles évite toujours soigneusement le sujet 
tant mieux tant pis
moi je dis
que la vérité est une blague sacrée

Frank a kiffé mes bluettes punkoïdes
bizarres et amusantes et bien tournées
pas au point de les mettre dans sa revue mais bon
Frank a kiffé en tout cas
mais Guillaume absolument pas
tant mieux tant pis
moi je dis
que la vérité est une blague sacrée
  
Daniel trouve ça carrément top
si ce n'est une phrase qu'il a enlevé
il est connu pour ça apparemment
Georges me reitère ses compliments
estime ça rare et sans concession
Chrystelle approuve
Sandrine est atterrée
c'est un peu sa spécialité
tant mieux tant pis
moi je dis
que la vérité est une blague sacrée

pour Hugues mes poèmes sont mal cuits
trop écrits ou pas assez
Claude lit mieux tous les jours
sur les murs de sa banlieue
Thierry acquiesce 
Thomas aussi
tant mieux tant pis
moi je dis 


mardi 5 août 2014

la mutuelle des fraudeurs

église
consommateurs
ils participent tous à la fabrication de la norme
du beurre du bétail 
des légumes bien calibrés 
mais si pauvres en vitamines
des murs bien droits 
mais qui tiennent pas bien longtemps 
et tout le monde trouve ça naturel 
c'est pas normal
le sexe
le couple
la came
putain
aimer ses emmerdes
c'est un putain de boulot
un taf non rémunéré qui plus est
un dur métier pour les os
les patates ont fleuri pendant la nuit
petites mouches au plafond
Lidia dit qu'elle est heureuse à 50 %
et toi enfoiré
moi ça va
j'ai de quoi bouquiner
et puis y a des nuages
et puis y a du bon vin
et puis y a parfois
la mutuelle des fraudeurs qui veille sur moi   

lundi 4 août 2014


mots clefs n°17

requin bikini requin
poète obscur & petite pute
ta bite devient bizarre
sur le parking du cimetière
quand Mademoiselle pisse
entre deux portières
un thème un pas de danse
mamie salope & papy musclé
nus tous les deux
...soirée yourte
...crédit fiable
...particuliers sérieux
pendant la fête du yaourt
les gens sont décevants 
les enfants sont décevants 
les chiens beaucoup moins
s'ouvrir une bonne bouteille 
sans tire-bouchon 
et puis partir en congé
sans le moindre argent
requin bikini requin


dimanche 3 août 2014


au delà des glissières

au delà des glissières
y a le vent qui désosse en sifflant
le vent aiguisé par les cimes
le vent décoché dans la plaine
l'autoroute est quasiment vide
dans le couchant gris qui grésille  
au delà des glissières
y a la nage glacée des nuages
des avenues dans les nuées
des boucles bouclées
dans le plus grand secret
animal errant alcool au volant
Jean-Christophe croyait avoir beaucoup d'amis

au delà des glissières
le conducteur de la pelleteuse
il est musclé comme un spaghetti
il boit son café à deux mains 
tandis que Jean-Christophe enchaîne les clopes   
il voit des trucs mais il peut pas dire
au delà des glissières
son seul étalon transpire du sang
agonie & morphine
dans la clôture électrique
l'inhumation en pleine terre
normalement c'est interdit
Jean-Christophe croyait avoir beaucoup d'amis


vendredi 1 août 2014

la vérité sur l'obsolescence programmée

sur le stockage des déchets nucléaires
sur les amis qui s'amenuisent
comme s'amenuisent les gencives
réduire l'impact
c'est l'heure des éboueurs mon premier boulot
la nouvelle vient de tomber au ras de l'aurore
les privilèges des fonctionnaires appauvrissent les malades
et pour cause
aussitôt effacés les travailleurs clandestins
s'avèrent 100 fois plus efficaces
la pièce manquante c'est toujours moi 
(merci papa)
au fait
un génocide sur deux n'est pas rentable
au fait
un médicament sur deux a une influence négative sur les niches fiscales
au fait
les spéculateurs contrôlent 70% de l'information
et 70% de l'information est inutile 
dossier brûlant agro-pharmaceutique
sujet tabou militaro-industriel
"une femme,ça se dresse" me confie en aparté
le beau-père de ma sœur
l'alcool est en train de lui cuire le sang
tandis que les aliments incriminés
continuent de nourrir le bétail 
tandis que les platanes se spécialisent
dans la feuille morte la purée de feuilles mortes
leurs peaux sont des puzzles et 
ma cheville grince ce matin 
sous le crachin bleu mais jouable

photo SC