lundi 21 mai 2018

comme un peu de choix dans ma vie lourde (2015)


quand je préfère chômer plutôt qu'obéir  
je vais voir les arbres 
non loin des gravières où se reposent les oiseaux
où d'aller si vite la lumière du soleil semble presque immobile

presque
passque quelque chose tremble
autour des monticules de sable
comme un peu de jeu
comme un peu de choix dans ma vie lourde
peut-être grâce au vin
ou peut-être pas 

deuil deuil
ce monde crèvera paradoxal
et moi aussi 
et moi avec 
et oui Yoann
j'aime bien dramatiser

samedi 19 mai 2018



cher Double-Paul (2007)

cher Double-Paul
depuis que j'ai vu ta tête j'arrive à relativiser
quelques uns de mes problèmes
depuis que je n'ai plus rien j'arrive à me passer de pleins de choses
depuis que j'ai trouvé cette godasse sur les zébras de la nationale
je ne marche plus pieds nus en revanche je boîte

depuis que mon frère habite à côté je n'ai plus de nouvelles

depuis que j'ai fait le ménage chez moi ça parait bien plus grand
et l'appartement est carrément trop bien éclairé 
depuis que les cadavres de bouteilles me servent de bougeoirs

cher Double-Paul
depuis que tu es marié
la masturbation t'empêche de devenir complètement taré
ce qui nous fait un putain de point commun
celui qui rapproche le vautour du moineau
celui qui rapproche l'assureur de l'être humain
depuis que la majorité a une opinion la vérité existe
et c'est quelque chose qui te rassure
et c'est quelque chose qui me terrifie

depuis que je sais la vie provisoire 
j'envisage d'être heureux quelquefois
surtout s'il y a Mademoiselle Samm quelque part par là

cher Double-Paul
depuis que tous les fous sont enfermés
il y a un peu trop de gens comme toi dans la rue
des gens rendus forts et cons par leur petit confort leur ennui
leurs stratégies commerciales et leurs voyages organisés
des gens qui s'offusquent que je ne veuille pas leur ressembler
des gens qui font partie de ma famille parfois
des gens avec qui je m'entends d'autant mieux 
que je ne les fréquente pas

vendredi 18 mai 2018

quelques légères pressions bucco-dentaires (1998)


coupe du monde de football oblige
dans les bars branchés il y a du con en pleine forme
du bien sapé du bien bronzé du bien définitif
du bien sportif

Juliette
dans les bars branchés il y a aussi ton rire communicatif
qui est comme la pluie
la pluie qui fait mouiller les nappes phréatiques

Juliette
tu me racontes ta vie
comment tu avais appris à tailler des pipes
en épluchant des bananes avec les dents
ou comment devenir une jeune maman célibataire
t'avais permis de faire d’une pierre deux coups
primo
faire gravement chier ta famille
deuzio
échapper à un cruel destin de caissière amoureuse d'un vigile marié

Juliette
tu me laisses rêveur
il m'en faut peu en ce moment
et te regarder manger me fascine comme me fascinent
ces documentaires animaliers sur des fauves phénoménaux
qui se régalent à l’air libre dans des pays impossibles
Juliette
ben non je n'ai pas d'enfant
à part moi je n'ai pas d'enfant
et toi tu es un peu comme eux
quand tu ne sais pas trop quoi dire ben tu dis la vérité
la tienne pas celle des autres

slow en slip meuf?


mercredi 16 mai 2018

archipélagique


parait que t'es normal
parait que t'es vaporeux
parait que t'es une créature numérique
parait que tu n'as plus trop d'ego à nourrir
parait que tu ne te méfies pas assez de tes détestations 
parait que t'es pas du tout galant
parait que t'es plutôt attentionné
parait que ton accent est un véritable tue-l'amour ou alors exactement le contraire
parait que chauve c'est ton métier

affinités avec le drame qui t'a créé
y a des moments qui te reviennent la nuit
des situations absurdes
des évidences
des silences à garder
des feux mal éteints
des silences à garder

t'es lavé du système
mais t'es toujours pareil
tout ce que tu fais te défait
tout ce que tu sais t'unit au néant 

il faut que tu deviennes quelqu'un d'autre pour mieux te vouer à ce qui te rend vivant

c'est les vacances tous les jours quand le soleil est dans ton cœur
(rires)

le seul rendez-vous immanquable c'est celui avec le cimetière
alors pourquoi se presser
(rires)

ta sœur est en couple depuis sept mois
elle se marie dans deux semaines
(rires)

c'est l'heure où il n'y a plus rien
c'est l'heure où il n'y a plus d'image à défendre
c'est l'heure où il y a toujours quelque chose de nouveau
où tous les raccourcis sont bons

ils ne peuvent pas te virer
ils ne veulent pas démissionner
les cons inutiles deviennent indispensables
saloperie de tarés qui s'interposent entre toi et tes rêves
même si tu ne sais pas vraiment ce que cela signifie

ivrogne
malade mental
accro au porno
tu ranges tes courses
tu étends ta lessive
tu classes tes papiers

elle
chic fille et femme passionnante
elle te dit que la journée est longue sans toi
elle t'offre un GIF de sa chatte
et te demande ton avis sur la jaquette de son prochain album
joyeux Noël au beau milieu du printemps
en échange
tu lui montres ta queue et ton dernier poème
elle te remercie chaleureusement

elle se voit bien l'été prochain camper dans le terrain vague en bas de chez toi
en maillot de bain rouge de reine gitane
comme elle se voit bien encore remplir son cul avec ton cœur

grâce à elle aux fourneaux
ça sent bon chez toi pour une fois
tataki ou tagliatelles
couteau de droguée pour couper  charcutaille et pain sublimes
elle a de nouveau 15 ans

heure miroir
groupe sanguin
si tu attentes à ta vie elle te prévient
elle ne pourra pas te donner son sang
ça la rend triste
du coup tu la préviens aussi
au risque de la choquer
tu prends ton déjeuner à 11 heures du matin
son rire se déploie à cause de toi
son clito aussi apparemment

elle part à Grenoble
elle part à Marseille
elle part à Toulon
et toi tu te fais des rails
avec sa culotte noire en dentelle ajourée
et toi tu mets de la menthe dans ta salade de tomates
et toi t'oublies le cabécou
et toi t'oublies la liste
et toi t'oublies tout sauf de lui gicler sur les seins

y a pas la mer et pourtant tu plonges en essayant d'attraper des bateaux
grosso modo
tu es ému et c'est pas que le vin

tes muscles brûlent mec
et tu t'envoles dans le dernier quart d'heure
heureux de tout en attendant que le vide arrive


et les courants d'air construisent des châteaux modulables
et les courants d'air construisent des toboggans gigantesques

la liberté c'est autant de possibilités de faire des mauvais choix
ne rien espérer te simplifie la vie
tu fermes les yeux dans cette chambre d'hôtel sans étoile et rien ne change
petite ville loin de l'autoroute
où la monotonie t'aide à te concentrer  

tu n'as pas besoin d'un monde meilleur
tu le dis
tu le répètes 
tu n'as pas besoin d'un monde meilleur

t'es un mec du XXème siècle toi
la tristesse te fait acheter des livres
l'euphorie te fait acheter des livres
et tout ce qu'il y a entre les deux également


lundi 14 mai 2018

textos (2001)


n'importe où c'est comme nulle part
un bon endroit pour nous deux
pour se perdre de vue
pour se manger des yeux
pour se descendre en flèche
pour se porter aux nues
pour résoudre des équations à deux inconnues

et faire semblant en plein milieu
et laisser des blancs un peu trop bruyants
et formuler des vœux plein de pus
impossibles à prier
et s'envoyer des petits mots monstrueux   
impossibles à crier

et maintenant on veut être seules
et maintenant on veut être ensemble
et maintenant c'est la même chose
un peu vieille et un peu neuve

la preuve qu'en déconnant
on est devenu très très proches
assez pour se faire jouir
assez pour se mutiler
assez

mercredi 9 mai 2018


trop de tout et puis plus rien


l'amour c'est pas que de l'amour
l'amour c'est aussi de la merde
petite entreprise de démolition
nique les épîtres aux Corenthiens


faute d'aérer ma tronche
j'aére l'appart
la couverture pend à la fenêtre comme une langue géante


jour férié
d'où ce fabuleux silence
certaines personnes sont elles aussi fériées qui me remercient chaleureusement et puis me nuisent


les murs avancent
quelque chose m'avale
la vie va vite
parfois c'est bien
parfois moins
trop de tout et puis plus rien


le voisin que depuis 4 ans
je croyais hétérophobe est simplement handicapé mental


plutôt que de m'occuper à me punir
je préfère me caler tout seul à la gare
et surtout n'aller nulle part
j'y accepte mes faiblesses avec un enthousiasme sincère
égoïsme
lâcheté
manque d'envergure
je le sais
je le sais bien
je ne soigne pas assez ma masculinité
nomade du surplace


pause-clope
de jeunes employés échangent les derniers potins
celle qui n'est pas foutue de faire son travail correctement et qui se donne de grands airs
celui rendu asocial par son sens aiguë de la justice
celle calmée par ses automutilations
celle qui ne parle que règles et règlements
celui en surpoids
celui vénéré par sa mère


un couple d'amis perdu de vue m'envoit un texto
ils se connaissent depuis longtemps
ils veulent des enfants
ils pensent que le gouvernement agit pour l'intérêt du plus grand nombre
et ils m'invitent à leur mariage
je leur réponds que ça tombe très bien
que j'ai besoin de me divertir en ce moment
que je dis oui à presque tout
et que je n'ai aucun ressentiment contre cette société dont le sport national est l'abus de biens sociaux


d'ailleurs
j'en discute avec Pépé
de ce monde que nous pensons refaire et qui nous refait
Pépé qui en a bavé
Pépé qui a des doigts en moins
Pépé qui a failli être emporté par une avalanche l'hiver dernier
Pépé qui pendant son hospitalisation a confié son chat à des amis
Pépé qui n'aime que ça
les randonnées en montagne l'alcool et les femmes
la sienne l'a largué voilà 5 ans
Pépé qui essuie sa sueur pour pas attraper froid
Pépé qui vient d'aménager dans cette grande ville du sud où il pleut le plus pour se rapprocher de son fils qui fête ses 18 ans le mois prochain
le temps passe hein mon ami
oui Pépé le temps passe 

je profite de ce moment d'inattention de sa part pour calter
j'ai rendez-vous avec une sorcière qui me dit des choses mystérieuses dans le but évident de me vamper

je ne suis pas soûl mais j'y travaille avec passion
chaleur de l'ivresse formidable
car pas compliquée


socialement futile
je colle des bouts de poèmes auto-adhésifs dans les rues
l'éphémère
y a que ça qui dure en fait


l'obscurité du fleuve devient bleue
mon remède marche qui me fatigue délicieusement
je souris un peu au bord des larmes
heureux que je suis de ne plus rien comprendre
heureux que je suis de la vivre enfin la sainte énigme


tout me semble dérisoire d'un seul coup
tout sauf l'innocence des chiens

lundi 7 mai 2018

heureusement qu'il y a Laetitia (2001)


tu la connais pas mais si t'arrives à imaginer
une petite pierre précieuse roulée comme une muse
c'est comme si tu la connaissais
elle a ce style de regard plein de qualités brûlantes
style à me transformer en champ de frissons
style à me faire prendre feu sur le champ

ouais ça veut dire qu'elle est bonne
mais ça veut dire aussi qu'elle est un peu triste
passque les vacances sont terminées
et elle sait plus trop où m'embrasser
et elle sait plus trop quoi me dire
et moi non plus
à part que des vacances
y en a aussi dans la vie de tous les jours
et que des fois c'est tellement dur de se sentir bien
qu'il faut pas trop se faire chier avec les détails
mais attention
c'est ce que disent aussi certains tueurs en série

on peut pas tout dire quoi
on peut pas dire qu'à part vider et remplir
y a pas grand-chose à faire dans cette vie
ni que la merde c'est bien la seule chose qui ait de l'avenir

enfin voilà quoi
heureusement qu'il y a
Laetitia

avec Josie la barbière et Henri à Gatineau avril 2018

canidé canidé (à Marine)


qu'elle a snobé un mec qui lui plaît beaucoup
juste pour aller pécho sa dose de tise
et aussi des rituels et aussi des outils pour ne pas sombrer dans la mélancolie

qu'elle a parfois besoin de casser des trucs
qu'elle a parfois besoin de se fabriquer des armes avec le mobilier urbain
que les couvercles par exemple peuvent devenir facilement des boucliers

canidé canidé
enfant fou
animal adolescent de presque quarante ans
que sa révolte est grotesque évidemment
que sa révolte est grotesque et absolument nécessaire
qu'elle sait la faire dans sa tête la montgolfière
qu'avec elle peut partir en voyage quand elle le souhaite

qu'elle zone
que son fils a dû arrêter les études pour accepter un travail à temps complet
qu'elle ne donne pas le bon exemple
qu'elle ne rentre pas dans la procédure
qu'elle zone
que sa psy a peur qu'elle se foute en l'air
qu'elle fume le temps que ça passe
compensation à tout
à la résignation à la servitude
au destin qui enferme

canidé canidé
que depuis qu'elle a que dalle
elle sait enfin ce qu'elle ne veut pas
elle ne veut pas être secrétaire
elle ne veut pas être comptable
elle ne veut pas être petite sœur soumise
elle ne veut pas être maman à la place de maman
son père lui répète qu'il faut avoir des objectifs dans la vie et surtout ne pas merder
balivernes obscurantistes
elle ne travaillera jamais pour lui

que tout est possible au début
que tout est obstacle au final
que sa timidité est redoutable
que son mec fait la manche
que son mec est un super mec mais un peu trop tox à son goût
que son mec est beaucoup plus un ami qu'un amant

canidé canidé
que depuis sa crise d'épilepsie
elle ne se souvient même plus si elle a baisé la veille
fausse couche grâce à un connard

que les mots deviennent creux à force
qu'elle compose des collages qui font des fenêtres dans les murs
que ses rêves souvent la préviennent
qu'elle se tue souvent à la danse contact
qu'elle n'aime pas faire croire
qu'elle n'aime pas se cacher
qu'elle n'aime pas le latex
qu'elle n'a pas rencontré dieu
qu'elle n'a rien à dire sur la prostitution
ou sur le sexe après le mariage
et que la seule réponse adéquate qu'elle connaisse à la plupart des questions
c'est oui et non
comme toujours

canidé canidé
canis lupus familiaris